SAS/Para-Commando jeep.

Moderators: Exjager, piot1940, Bram1940

Plaats reactie
Gebruikersavatar
Exjager
Moderator
Berichten: 4196
Lid geworden op: 28 mei 2011 18:53
Contacteer:

SAS/Para-Commando jeep.

Bericht door Exjager » 03 jun 2011 18:28

Geplaatst: Ma Jun 21, 2010 9:25 pm
Gepard schreef:Afbeelding

Minerva, SAS/Para-Commando uitvoering, da ventje ken ik niet. :oops:

Vers la fin des années 50, l'usure des "Jeeps Recce" Willys, type SAS partiellement blindées, du Régiment Para-Commando rendit nécessaire leur remplacement. La Land-Rover britannique fut choisie pour prendre la relève. Conçu par les frères S. et M. Wilkes sur les mêmes principes que la jeep américaine, aussi robuste et pourvu d'une excellente mobilité en tout terrain, ce véhicule fut fabriqué sous licence en Belgique, par la Societé Nouvelle Minerva S.A., à Mortsel près d'Anvers. L'Armée et la Gendarmerie Belges avaient placé des commandes importantes en versions à deux ou quatre roues motrices.
Une étroite collaboration s'instaura entre les utilisateurs et l'Arsenal du charroi d'Etterbeek, afin de mettre au point une jeep blindée bénéficiant de l'expérience acquise. Des prototypes furent réalisés et essayés, pas toujours sans incident ni même accident. Finalement, ce fut un engin bien au point qui sortit de l'arsenal. La jeep blindée Minerva/Landrover était basée sur un châssis de 2,03 m et disposait de quatre roues motrices. Le moteur de 52 hp entraînait une boîte à quatre vitesses avant et une arrière, toutes surmultipliées (8 AV/2 AR).
En fait, le qualificatif "blindée" était quelque peu abusif, la protection de l'équipage n'étant que partiellement assurée. Une plaque blindée masquait le buste du chauffeur dont la tête était protégée par un petit pare-brice semi-circulaire en épais verre blindée. Le chef de voiture/mitrailleur s'abritait derrière un bouclier, surmonté du même petit pare-brise en verre blindé, et rendu solitaire du trépied des mitrailleuses. Les côtés et l'arrière de la voiture étaient également pourvus de plaques protectrices. Le véhicule était conçu pour concentrer une puissance de feu importante: à l'avant, sur le côté droit, le chauffeur disposait d'un fusil-mitrailleur d'appoint; l'opérateur radio s'occupait d'une autre mitrailleuse pointée vers l'arrière. Cet armement était complété par un blindicide, arme portative lançant des roquettes antichars qui permettait à l'équipage d'affronter un blindé ennemi à courte distance.
Les premières Minerva blindées furent attribuées aux bataillons Para-Commandos vers le mois de mai 1960. Dépourvues de protection latérale, elles étaient armées de mitrailleuses FN et équipées d'une radio AN/GRC 9. Les 12 véhicules alloués à chaque bataillon étaient articulés en 3 sections de 4 voitures réparties en deux patrouilles. Durant les temps d'existence des Compagnies indépendantes Para-Commando, chaque unité compartait une section une section de jeeps blindées rattachée au Peloton Mortiers de 81 mm. Cette organisation subsista jusqu'en 1975 date de la formation d'un Ascadron Para-Commando à Stockem comprenant 12 voitures blindées groupées en un peloton à 3 sections de 4 véhicules. Les Minerva blindées furent remplacées par des CVR(t) chenillés vers la fin de 1980.
Eb novembre 1964,deux patrouilles de deux Minerva blindées, respectivement commandées par le 1Sgt Gooris (11e Cie) et le Sgt Spillebeen (13e Cie) participèrent à l'opération aéroportée "Dragon Rouge" entreprise par la Belgique. Elles réalisèrent des reconnaissances en brousse pour porter secours aux otages européens détenus par les rebelles zaïrois.
A partir de 1962, des Minerva blindées furent également attribuées aux sections mobiles UDA/UPI (Unités de Défense des Aérodromes/Unités de Protection des Installations) de la Force aérienne. Elles avaient des mitrailleises Browning, une radio AN/GRC 3 et des plaques supplémentaires de blindage sur les côtés. Chaque base (Beauvechain, Bierset, Chièvres, Coxyde, Kleine Brogel) se voyait attribuer 6 véhicules de ce type rétartis en 2 "flights" de 3 voitures. La base de Florennes possédait huit de ces jeeps blindées au lieu de six. Toutes furent remplacées en 1980-1981 par le véhicules BDX.

Specificatie.
Gewicht: 1510 kg.
Bemanning: 3.
Pantserplaten: 12 mm.
Motor: Rover, 4 cilinder, 52 pk.
Bewapening:
Para-Commando: 3 mitrailleurs FN/MAG 7,62-mm en een geweer-mitrailleur FN/BAR 7,62-mm.
UDA/UPI: 3 mitrailleurs Browning 7,62-mm en een geweer-mitrailleur FN/BAR 7,62-mm.

Afbeelding

Een BDX.
Iets m.b.t. 2 Jagers te Paard is steeds welkom.
Mijn website,http://www.legerdienst.be

Gebruikersavatar
Exjager
Moderator
Berichten: 4196
Lid geworden op: 28 mei 2011 18:53
Contacteer:

Re: SAS/Para-Commando jeep.

Bericht door Exjager » 03 jun 2011 18:29

ringo schreef:ook de rijkswacht werd uitgerust met de BDX,

Afbeelding
Deze wagens werden gebruikt voor troepentransport maar sommigen werden ook uitgerust als "ram" met voorop een schop gemonteerd om hindernissen bij betogingen uit de weg te ruimen...

of ze werden gebruikt door de para's bij het begeleiden van geldtransporten tijdens bewogen tijden

Afbeelding
Iets m.b.t. 2 Jagers te Paard is steeds welkom.
Mijn website,http://www.legerdienst.be

Gebruikersavatar
Exjager
Moderator
Berichten: 4196
Lid geworden op: 28 mei 2011 18:53
Contacteer:

Re: SAS/Para-Commando jeep.

Bericht door Exjager » 03 jun 2011 18:29

chritoum schreef:Afbeelding

Afbeelding

Afbeelding

Afbeelding
Iets m.b.t. 2 Jagers te Paard is steeds welkom.
Mijn website,http://www.legerdienst.be

Plaats reactie

Terug naar “De Landmacht”